le kata taï kih kaï

Le kata taï kih kaï propre à notre école est présenté à l'examen par les candidats premier dan. Ce kata comporte huit groupe de trois techniques chacun. Cinq groupes sans armes (prises de cheveux, coups de poings, étranglements, prises de tête, poussés poitrine) et trois groupes avec armes (tambo, aïkuchi, katana). Il s'exècute à deux.

La grande difficulté de ce kata est que chaque technique est executée deux fois, une fois au ralenti et une fois à vitesse réelle. Les ralentis de certaines techniques sont très éprouvants physiquement et tori et uké doivent être en symbiose. Les ralentis permettent aux pratiquants de peaufiner chaque détails et aux observateurs de bien percevoir ces mêmes détails. Les techniques qui composent ce kata sont celles du programme de l'école.

Le cérémonial d'ouverture et de fermeture se fait à six métres entre tori et uké. Pendant ce cérémonial, les armes sont déposées à huit métres. La zone de travail aprés l'ouverture est de quatre métres. Tori doit avoir kamisa à sa gauche.

Comme pour n'importe quel kata, la concentration doit être maximum. La difficulté au niveau concentration dans ce kata est  que celui-ci dure vingt-quatre minutes et qu'il faut tenir la longueur.

Une fois le déroulement du kata bien mémorisé, il est très agrèable à pratiquer.

 

3 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

×